UK flag

Clic pour retourner à la page d'accueil

Le moteur Stirling

Ce site appartient au réseau de sites relatifs aux moteurs à air chaud

Autres moteurs

Il existe d'autres types ou variantes de moteurs Stirling que ceux étudiés dans les pages spécifiques de ce site. En prenant le moteur type Gamma pour référence, les principaux modèles dignes d'intérêt sont les suivants :

Moteur gamma Moteur Martini

Moteur Ringbom Moteur à piston libre

1. Le moteur à piston libre dit Martini :

Le piston moteur se déplace en fonction de la pression du moteur. Quand la pression monte, il est poussé dans un sens. Quand la pression baisse, il revient dans l'autre sens à sa position initiale. Ceci nécessite la présence d'une force moyenne sur la face "extérieure" du piston, elle est générée par un gaz enfermé dans une enceinte ou par le tarage d'un ressort. Si le piston moteur est un aimant, on peut installer en périphérie un alternateur linéaire et générer du courant électrique. (Voir schéma ci-dessus)

2. Le moteur à déplaceur libre ou Ringbom :

A l'inverse du précédent, le piston moteur est entraîné mécaniquement. Par contre, le déplaceur se positionne en fonction de la pression du gaz enfermé dans une capacité et de la pression du moteur (Voir schéma ci-dessus).

3. Le moteur à piston et déplaceur libres (free piston Stirling engine) :

Moteur à piston libre de la NASA

Ce moteur cumule les avantages des deux précédents. Le gros avantage est qu'on peut obtenir une étanchéité absolue car il n'existe aucune liaison mécanique avec l'extérieur. L'énergie produite est évacuée par un alternateur linéaire totalement étanche (Voir schéma ci-dessus et l'animation ci-contre de la NASA).

4. Le moteur à double effet :

Le principe consiste à mettre des moteurs de type alpha en "série". Il y a un seul piston par cylindre qui joue le rôle de déplaceur et de piston moteur. Le déphasage entre chacun des pistons est de 90°.

Moteur à double effet

5. Le moteur rotatif :

Ce moteur, en cours de développement, est du même principe, a priori et si on en reste à la géométrie, que le moteur rotatif Wankel ou qu'un compresseur à palettes. C'est un "carré" qui se déplace dans une ellipse. Le gaz est enfermé entre ces deux éléments et voit les quatre phases du cycle Stirling. En voici une représentation et une animation très simplifiées.

Moteur rotatif Moteur rotatif Moteur rotatif Moteur rotatif

Animation du moteur rotatif

6. Le générateur thermodynamique :

Générateur thermodynamique


L'ancêtre du moteur à piston moteur et déplaceur libre ?
Le déplaceur oscille avec les variations de pression, il est soutenu par des ressorts.
Le piston moteur est une membrane élastique entraînant un aimant dans un entre-fer ce qui permet de générer un courant électrique.

7. Le fluydine :

Fluydine


Basé sur le cycle de Stirling, ce dispositif permet de véhiculer de l'eau. Hormis des clapets, il n'y a aucune piéce mécanique en mouvement !

8. Le vôtre ?

Retour haut de page

Ce site a été conçu et réalisé par Pierre Gras. Merci à toutes les personnes qui ont apporté leurs contributions : articles, photos, vidéos, feuilles de calcul... L'auteur est ouvert à toute suggestion permettant d'améliorer ce site pour le bonheur de tous. Enfin, un grand merci à Robert Stirling !

Le site "moteurstirling.com" par Pierre Gras est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Creative Commons License .

Ce site respecte les normes relatives aux langages XHTML et CSS. Pour en profiter au mieux, utilisez un logiciel récent tel que Firefox, Chrome, Safari, Opera... qui ,eux-aussi, se conforment à ces normes.